Page d'accueil Actualité Agenda Emploi Formations Stages Sites amis  Contactez l'auteur
Archeologia.be - L'Abécédaire de l'Archéologie
Archeologia.be - L'Abécédaire de l'Archéologie

Découvertes importantes dans le Lac Titicaca

Communiqué de l'Université Libre de Bruxelles du 9 octobre 2013

Une première campagne de fouilles subaquatiques dans le Lac Titicaca a été menée cet été par l’équipe de Christophe Delaere, aspirant du F.R.S.-FNRS au CReA-Patrimoine. Les recherches ont livré plusieurs dépôts rituels de la période Tiahuanaco (6e-11e siècle) composés notamment d’objets en or et en pierre semi-précieuses. Ces découvertes ont été annoncées lors d’une conférence de presse par le Président de l’Etat Plurinational de Bolivie, Evo Morales.

retour à l'Actualité



Découvertes exceptionnelles au Lac Titicaca (Bolivie) - Chistrophe DELAERE et son équipe

Découvertes exceptionnelles au Lac Titicaca par une équipe belge d’archéologues-plongeurs


L’archéologue Christophe Delaere ( FNRS, CReA Patrimoine, Université libre de Bruxelles) et son équipe de plongeurs ont mis au jour des dépôt s d’offrandes précolombiennes dans les eaux du Lac Titicaca en Bolivie. Datées de plusieurs périodes successives, notamment Inca et Tiahuanaco, elles comprennent des céramiques intactes associées à des objets en or et en matières précieuses. Cette découver te inédite filmée au jour le jour fait l’objet d’un documentaire qui sera présenté prochainement.

Cet été, en Bolivie, une équipe d’archéologues-plongeurs emmenée par Christophe Delaere -Université libre de Bruxelles, FNRS - a mis au jour une série d’offrandes en contexte clos, au pied du récif de Khoa, proche de l’Ile du Soleil. Le site subaquatique, détecté en 1977, n’avait été que superficiellement exploré, mais était réputé pour la qualité de son matériel inca (15e-16es.). La stratégie de recherche e t les moyens techniques et humains engagés ont permis une fouille en stratigraphie. Les archéologues- plongeurs ont méthodiquement décapé les différentes couches du fond lagunaire lors de deux sondages.

Scellées par un mètre de sédiments et d’éboulis, des «urnes» en céramique de la période Tiahuanaco (6e-11es.) ont été découvertes en connexion à un vaste dépôt anthropique composé de macrofaune, fibres végétales, cuir, pierres semi- précieuses, objets en or et en alliages, ancre et fragments de charbon de bois.

L’analyse du mobilier révèle que ces dépôts sont exclusivement subaquatiques, intentionnels, et témoignent d’activit és cérémonielles intermittentes mais continues depuis la période formative (6es. av. JC) jusqu’au 21e siècle.

Avec un total de près de 2500 objets et fragments, ces découvertes documentent non seulementune pratique rituelle méconnue d’offrandes au lac pour certaines périodes d’occupation, mais fournissent également de précieuses informations sur la transmission orale du savoir et l’importance de la pérennité culturelle en Bolivie. Le patrimoine du bassin lagunaire a été régulièrement pillé jusqu’au 19e siècle et une partie de ce patrimoine disparu, détruit ou oublié, a donc été redécouvert dans des conditions de conservation idéale.

La présence de coquillages importés du littoral Pacifique équatorial et de lapis-lazuli du Chili dans les eaux du Titicaca montre l’importance et la complexité des échanges régionaux et continentaux entretenus durant les périodes pré-inca.

La découverte de nombreux objets en or et alliages atteste, quant à elle, et au - delà du caractère exceptionnel du matériau, d’une maîtrise achevée de la métallurgie, totalement inconnue jusqu’ici dans la région pour certaines périodes.

Avec la participation du Laboratoire d’Informatique, d e Robotique et de Microélectronique de Montpellier (LIRMM), un robot sous-marin (ROV) a permis d’accéder à des zones dangereuses et inaccessibles aux plongeurs afin de récolter des données sur le fond lagunaire. La plongée en altitude, à 3809 mètres au - des sus du niveau de la mer, a en effet nécessité un encadrement et des conditions de travail adaptés.

Le projet a été documenté par le réalisateur et producteur belge Frédéric Cordier qui présentera le documentaire dans le courant de l’année 2014 sur les fouilles subaquatiques. La participation active du N EMO 33 dans le cadre du projet a par ailleurs permis de donner à celui - ci l’impulsion nécessaire à la concrétisation des fouilles. La mission a été menée sous l’égide du Centre de Recherche en Archéologie et Patrimoine , CReA - Patrimoine de l’Université libre de Bruxelles, avec l’accord du ministère de la Culture de Bolivie, et a bénéficié du soutien de nombreux partenaires et sponsors tels que le FNRS, l’Union des Anciens Étudiants de l’ULB (UAE), les Chantiers Beaumontois, DAN Europe et 2ASM.

Les prochaines opérations, programmées dans le courant de l’année 2014, auront pour objectifs de compléter l’étude sous l’eau, de restaurer et d’analyser le mobilier conservé en surface.

Christophe Delaere
Directeur du Projet FNRS , Université libre de Bruxelles
+ 32 (0)498 29 47 25 (Belgique) ou 00591 68 10 68 05 (Bolivie)


Comunicado de prensa
Descubrimientos excepcionales en el Lago Titicaca por un equipo Belga de arqueólogos subacuáticos.

El arqueólogo Chris tophe Delaere (FNRS, CReA Patrimoine, Université libre de Bruxelles) y su equipo de buceadores han sacado a la luz depósitos de ofrendas precolombinas en las aguas del lago Titicaca en Bolivia. Fechados en varios periodos sucesivos, principalmente Inca y T iahuanaco ellas incluyen cerámicas intactas asociadas a objetos en oro y en otros materiales preciosos. Este descubrimiento inédito filmado día a día es objeto de un documental que será presentado próximamente.

Este verano, en Bolivia, un equipo de arqueólogos subacuáticos dirigida por Christophe Delaere - Université libre de Bruxelles, FNRS – ha salido a la luz una serie de ofrendas en contexto cerrado, al pie del arrecife de Khoa, próximo a la isla del sol. El yacimiento subacuático detectado en 1977 h abia sido solo superficialmente explorado, pero era famoso por la calidad de su material Inca (s.XV - s.XVI). La estrategia de investigación y los medios técnicos y humanos empleados han permitido una excavación en estratigrafía. Los arqueólogos subacuáticos han decapado metódicamente las diferentes capas del fondo lacustre mediante dos sondeos. Enterrados bajo un metro de sedimento y de fragmentos rocosos,, varias “urnas” en cerámica del periodo Tiahuanaco (s. VI - s. XI) fueron descubiertas en conexión a un amplio deposito antró pico compuesto de macro fauna, fibras vegetales, cuero, piedras semipreciosas, objetos en oro y en aleaciones, anclajes y fragmentos de carbón vegetal.

El análisis del mobiliario revela que estos depósitos son exclusivamente subacuát icos, intencionados y dan testimonio de actividades ceremoniales intermitentes pero continuadas desde el Periodo Formativo (s. VI A.C.) hasta la actualidad. Con un total de cerca de 2500 objetos y fragmentos, estos descubrimientos documentan no solo una p ráctica ritual poco conocida de ofrendas en el lago durante ciertos periodos de ocupación, sino que proporcionan igualmente preciosas informaciones sobre la transmisión oral del conocimiento y la importancia de la perennidad cultural en Bolivia. El patri monio de la cuenca lacustre fue continuadamente expoliado hasta el siglo XIX y una parte de ese patrimonio desaparecido, destruido u olvidado ha sido redescubierto en condiciones ideales de conservación.

La presencia de crustáceos importados del litoral Pacífico ecuatorial y de lapislázuli de Chile en las aguas del Titicaca muestran la importancia y la complexidad de los intercambios regionales y continentales durante los periodos pre-inca. El descubrimiento de numerosos objetos en oro y otras aleaciones, da testimonio, mas allá del carácter excepcional del material, de un dominio de la metalurgia hasta ahora desconocido en la región. Gracias a la participación del Laboratoire d’Informatique, de Robotique et de Microélectronique de Montpellier (LIRMM), un robot submarino (ROV) ha permitido acceder a zonas peligrosas e inaccesibles a los buceadores con el objetivo de recoger datos sobre el fondo lacustre. El buceo en altitud a 3809 metros sobre el nivel del mar ha exigido un marco y unas condiciones de tr abajo adaptadas. El Proyecto ha sido documentado por el realizador y productor belga Fréderic Cordier que presentará a lo largo del año 2014, un documental sobre las excavaciones subacuáticas. La participación activa de NEMO33 en el marco del proyecto ha permitido dotar al mismo del impulso necesario para la realización de la excavación.

La misión ha sido llevada a cabo bajo supervisión del Centro de Investigación en Arqueología y Patrimonio (CReA - Patrimoine) de la Université libre de Bruxelles , con el a cuerdo del Ministerio de las Culturas de Bolivia y ha contado con el apoyo de numerosos colaboradores y sponsors tales como la FNRS, la Union de Antiguos Estudiantes de la ULB (UAE); Chantiers Beaumontois, DAN Europa y 2ASM.

Las próximas operaciones progra madas para el año 2014 tendrán como objetivo completar el estudio bajo el agua y restaurar y analizar el mobiliario conservado en superficie.

Christophe Delaere
Director del proyecto
FNRS ,Université libre de Bruxelles
+ 32 (0)498 29 47 25 (Belgique) ou
00591 68 10 68 05 (Bolivie)


Source : Communiqué de l'Université Libre de Bruxelles du 9 octobre 2013


Archeologia.be