Page d'accueil Actualité Agenda Emploi Formations Stages Sites amis  Contactez l'auteur
Archeologia.be - L'Abécédaire de l'Archéologie
Tournai - Ville d'art et d'histoire

Découvrez la Ville de Tournai avec des photos inédites!

Outre les monuments emblématiques de la Ville (Cathédrale, Beffroi, Pont des Trous), il vous est possible de visualiser les principaux endroits touristiques de la Cité des cinq clochers (Musées, etc). Des liens utiles vous permettront également de préparer au mieux votre visite.

Liens utiles

Pierre-Emmanuel LENFANT
Tournaisien et auteur d'Archeologia.be

contact : arkeologia@yahoo.fr



"Le Roi est mort... Vive le Roi!"

Jusqu'au 26 février 2012 au Musée d'archéologie de Tournai

L’année 2011 marque le 1500ème anniversaire de la mort de Clovis, roi des Francs. La Cité des Cinq Clochers ne pouvait demeurer en marge de cet évènement. A cette occasion, le Musée d'Archéologie organise une exposition consacrée à Childéric, roi des Francs et père de Clovis, mort en 481.

Rencontre avec Madame VLAEMINCK-DELCOURT, conservatrice

Site officiel du Musée d'archéologie de Tournai

Maquette de la tombe de Childéric

La tombe de Childéric

C'est le 27 mai 1653 qu'un ouvrier découvrit par hasard la tombe de Childéric à l'occasion du creusement des fondations du nouvel hospice paroissial. Outre un trésor monétaire, une épée d'apparat, un bracelet torse, des bijoux d'or et d'émail cloisonné de grenats, une tête de taureau en or ainsi qu'un anneau portant l'inscription « Childerici Regis » (« du roi Childéric ») furent mis à jour.

Malgré l'absence de données archéologiques fiables (le site fut pillée dès sa découverte), une majorité de chercheurs s'accordent pour dire que le souverain fut placé dans un cercueil, même si un tronc d'arbre évidé est également suggéré. Lors des
dernières fouilles archéologiques menées conjointement par la Société Tournaisienne de géologie, de préhistoire et d’archéologie et l’Université catholique de Louvain-la-Neuve (1982-1986), la découverte de trois fosses renfermant une vingtaine de chevaux attestèrent de leurs sacrifices à l'occasion de l'inhumation et mirent en évidence la forte tradition germanique du souverain.

Une exposition « grand public »

Madame VLAEMINCK-DELCOURT revendique une exposition destinée au plus grand nombre. Par son biais, tout un chacun peut ainsi découvrir les pratiques funéraires ayant entouré un Roi au temps des Francs saliens. Un parcours didactique a été spécialement conçu pour les plus jeunes. Une série de dessins permettent aux visiteurs d’imaginer les différentes étapes de cette procession funéraire. En outre, une maquette présente une vue en coupe du tumulus ayant accueilli la dépouille royale. L’exposition propose également quelques pièces remarquables parmi lesquelles une réplique de la bague de Clovis offerte par le Musée Dobrée et portant la célèbre inscription « Childerici Regis ». Des gravures de Jean-Jacob CHIFFLET - qui fut le seul à réellement étudier le matériel découvert (1655) - enrichissent l’exposition et sont évocatrices de la richesse et de la diversité des objets qui furent placés au côté du Roi. Henri VERNE, tournaisien et père de Bob Morane, a également contribué à l’exposition en prêtant une fibule cruxiforme de la même époque.

Un projet transfrontalier : « A l'aube de l'Europe: Francs et Wisigoths »

Comme le confia Madame VLAEMINCK-DELCOURT, cette exposition s’inscrit dans le cadre d’un projet plus vaste qui lui tient particulièrement à cœur : « A l'aube de l'Europe, Francs et Wisigoths ». Ce projet culturel regroupe les villes de Voullé (France), Tolède (Espagne) et Tournai (Belgique). Outre la valorisation d’une histoire commune entre ces Villes, une des motivations de ce projet est de faire la promotion du savoir-faire local. Ainsi, la Conservatrice est allée à la rencontre d’artisans de la bouche afin de leur faire part de ce projet. Des recettes furent préparées sur base d’aliments, d’épices, de condiments attestés à l’époque et les Tournaisiens peuvent désormais déguster des préparations s’y référant : un pain « Childéric » au cumin, un fromage aux orties ou encore un pâté « Childéric ». Au cours de la dernière « halle gourmande », il fut donné aux visiteurs de déguster des produits issus du terroir espagnol.

Patrimoine visible, patrimoine invisible

Tournai possède deux remarquables édifices classés au titre de patrimoine mondial de l'Humanité, mais il importe de ne pas oublier que la Cité des Cinq clochés possède également un riche patrimoine archéologique qui prend ses racines dès l'époque gallo-romaine. Cette manifestation prend le parti de ce patrimoine moins visible et pourtant évocateur de grands moments de l'histoire de la Ville.

Cette exposition est avant tout familiale et il importe de féliciter le travail accompli par Madame VLAMINCK et son équipe, même si les moyens alloués par la Ville de Tournai furent plus que limités.

Propos recueillis par Pierre-Emmanuel LENFANT

Posté en date du 22 décembre 2011


Voir aussi Wikipédia : Childéric 1er

Crédits photos : Photos de Pierre-Emmanuel LENFANT

Musée d'Archéologie de la Ville de Tournai (novembre 2011)

Tombe de Childéric - Bague, abeilles et fibule cruxiforme Anneau portant l'inscription CHILDERICI REGIS (« du roi Childéric »)

Maquette de la tombe de Childéric

Gravure de CHIFFLET - Tombe de Childéric Gravure de CHIFFLET - Tombe de Childéric

Gravure de CHIFFLET - Tombe de Childéric 

 Gravure de CHIFFLET - Tombe de Childéric



Archeologia.be